Médiathèque de Contres à 18h30

dans le cadre de l’exposition sur la guerre d’Algérie du 12 au 22 mars, en partenariat avec la FNACA

« Quand j’ai commencé à raconter, il y a des mots qui sont revenus à ma mémoire… Ces mots-là, je pensais que tout le monde les connaissait mais je me trompais… Ces mots-là, c’étaient ceux de mon grand-père et de tous ceux qui sont en Algérie avant 1962. Ces mots-là, c’est ce qu’on appelle le pataouète, un joyeux salamalek-xical composé d’italiens, de napolitain, d’espagnol, de kabyle, de berbère, d’arabe et de français.

Ces mots-là restent le symbôle de l’amitié entre toutes ses communautés et la mémoire de cette langue qui naissait de l’autre côté de la méditerranée.

Alors c’est avec ces mots-là, le pataouète de mon grand père, que je vous propose ce spectacle.

« Et pataouète et patatras » est une histoire d’exodes successifs entre 1830 et 1962, de la Sicile à l’Algérie jusqu’à la France. C’est le destin de 3 hommes, de mon arrière-arrière-grand père à mon grand père. C’est aussi et surtout  des contes traditionnels pied-noir et l’occasion de faire résonner à nouveau le pataouète, son verbe, son accent, sa musicalité.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Ceci fermera dans 0 secondes